Hormis les copywriters, qui ne redoute pas la rédaction de la fameuse page de vente ? Celle qui nous donne envie de nous arracher les cheveux. Celle sur laquelle on passe des heures pour aligner trois mots… Pourtant, son rôle est stratégique quand on vend une formation en ligne ou n’importe quel produit numérique sur internet. L’objectif principal ? Vendre bien sûr. La tâche ne doit donc pas être prise à la légère. Aujourd’hui, je vous propose 10 conseils pour améliorer sa page de vente (ou celle de ses clients ;-)). On va parler UX, contenu, mise en forme ou encore interruption de pattern. Curieux d’en savoir plus ? Alors bonne lecture !

1) Masquer l’affichage du menu et du pied de page

La page de vente est une page stratégique qui nécessite toute l’attention du lecteur. Votre mission ? Le tenir en haleine tout au long de sa lecture, ce qui soyons clair… n’est pas une mince affaire. La plupart des pages de vente sont longues. Avant que le lecteur n’arrive à la fin de cette dernière, les distractions peuvent être multiples !

Pour éviter qu’il ne soit absorbé par autre chose que votre contenu, vous devez limiter les points de fuite potentiels. Autrement dit, tout élément qui pourrait détourner l’internaute de sa lecture et donc de votre offre. Cela signifie notamment masquer l’affichage de votre menu principal et de votre footer.

Pour cela, deux possibilités. Si votre thème WordPress permet de créer des pages vierges (sans sidebar et sans menu), il vous suffira simplement de modifier le paramètre de la page. Autre option, ajouter un code additionnel dans l’éditeur CSS pour masquer l’affichage sur la page concernée.

Pour vous aider, voici deux liens pour masquer le menu de navigation et le pied de page. Les seuls liens externes d’une page de vente doivent être ceux qui pointent vers votre formulaire d’inscription !

 

2) Améliorer l’expérience utilisateur

Pour améliorer sa page de vente, il faut avant tout penser UX ! L’expérience utilisateur doit être au coeur de vos préoccupations. C’est valable sur votre site dans sa globalité et évidemment sur la page de vente. Mon conseil ? Aérez le texte ! Augmentez l’espace entre les lignes pour améliorer la lisibilité. Ne choisissez pas une taille de caractères trop petite non plus. Écrivez en 16 px minimum et jouez sur les contrastes en augmentant la taille des titres.

Pensez également à sauter des lignes régulièrement. Le lecteur peut vite se décourager devant un gros bloc de texte. En revanche, il lira beaucoup plus facilement un texte aéré par des sauts de ligne. Au-delà de l’aspect visuel (et psychologique), cela lui permettra également de mieux repérer les informations qui l’intéressent. Cette astuce est aussi valable pour les newsletters au passage…

Pour vous faciliter la tâche, pensez à utiliser la fonction “étendre le style” si vous utilisez DIVI par exemple. Cela vous permettra d’appliquer une mise en forme homogène sur l’ensemble des blocs de texte de même attribut. Un sacré gain de temps !

3) Utiliser la structure AIDA

Parlons un peu marketing… La structure AIDA est une excellente base pour créer une page de vente. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Je vous explique.

A pour Attention ! Votre objectif ? Attirer l’attention du lecteur grâce à mise en forme, une image, ou mieux… une promesse ! En gros… vous devez faire en sorte de lui donner envie de poursuivre sa lecture.

I pour Intérêt. Pour l’inciter à poursuivre sa lecture, vous devez éveiller son intérêt. Comment ? En lui parlant de ce que votre offre peut faire pour lui. Vous vendez un programme minceur ? Ne parlez pas de votre méthode. Axez plutôt votre discours sur votre client et sur les résultats qu’il pourra obtenir grâce à elle. Autrement dit… sur les bénéfices.

D pour Désir que vous devez faire naître progressivement. L’objectif ? Lui montrer pourquoi votre méthode est celle qui fonctionnera pour lui, même s’il en a déjà essayé 10 avant d’arriver sur votre page. S’il est convaincu que c’est en suivant votre méthode qu’il parviendra à atteindre à attendre son but, alors il sera prêt pour la dernière phase.

A pour Action ! C’est à cette étape que vous devez lui donner le pouvoir d’agir en présentant vos tarifs, le détail de votre programme et tout ce qui va avec. Sans oublier évidemment les CTA ! Et en parlant de Call To Action…

 

4) Multiplier les appels à l’action

N’hésitez pas à multiplier les appels à l’action ! Ils sont indispensables sur une page de vente et vous ne devez pas les négliger. Vous vous demandez où les placer ? Eh bien c’est une question de point de vue. Certains marketeurs vous conseilleront de les mettre dès le début, d’autres vous diront qu’il ne faut pas les mettre trop tôt. Je suis plutôt de la seconde école.

Inciter un internaute à acheter avant même qu’il ne comprenne l’intérêt du produit, ça me fait le même effet que les vendeurs qui vous sautent dessus dès que vous passez le pas de la porte. Je trouve ça un peu relou. Je pense que les CTA ne doivent intervenir qu’une fois la question du tarif abordé et que l’offre est parfaitement détaillée. À vous de voir !

Quelques conseils sur les appels à l’action… Généralement, on privilégie l’utilisation de boutons sur lequel on attache le lien hypertexte du formulaire d’inscription. N’hésitez pas à utiliser des verbes d’action plutôt que le terme “acheter”, du style “je passe à l’action” ou “je suis prêt à démarrer”. Variez les termes d’un bouton à l’autre. Je vous conseille également de choisir une couleur qui tranche pour le rendre suffisamment visible. Dernier conseil, ajoutez systématiquement du texte sous le bouton avec un lien hypertexte.

 

5) Écrire comme on parlerait à un ami

Pour améliorer sa page de vente, il faut également penser au texte ! Oubliez les discours commerciaux à l’américaine ! Parlez à vos lecteurs comme vous le feriez avec un ami. Si vous étiez avec un proche et que vous lui parliez de votre offre, quel ton utiliseriez-vous ? Au quotidien, quels sont les mots, les expressions que vous utilisez quand vous vous exprimez ?

Il est important de retranscrire votre voix le plus fidèlement possible. Votre audience est là pour VOUS. Restez naturel, soyez vous-même. Vous avez du mal à identifier votre style ? Ouvrez l’application dictaphone de votre téléphone et expliquez votre offre à voix haute. Cela vous permettra d’identifier les mots que vous utilisez et le ton, mais aussi de clarifier votre discours. Si ce n’est pas parfaitement clair pour vous, la suite sera probablement compliquée.

Ce conseil est également valable pour le déroulé de votre page de vente. Tout doit être fluide. Les éléments doivent s’enchaîner naturellement. Si ce n’est pas le cas, votre lecteur aura du mal à suivre et à comprendre la manière dont vous déroulez votre offre.

 

6) Rédiger avant de sculpter

Pensez-vous que Michel-Ange ait sculpté la Vénus de Milo en un jour ? Il est évident que non. Le marbre est une matière fragile, précieuse, qui demande de la patience et de l’attention. C’est la même chose pour votre page de vente. Il n’est pas nécessaire d’être copywriter ou rédacteur pour rédiger une page de vente digne de ce nom.

Mon conseil ? Écrivez toutes vos idées en mode brouillon. Ne pensez pas à la tournure de vos phrases. Ne vous demandez pas si ce que vous écrivez est parfait. Écrivez au kilomètre et ordonnez vos idées. Une fois ce gros travail fait, alors vous pourrez commencer à peaufiner votre texte. Concentrez-vous sur le fond et non sur la forme. Si l’idée est bien exprimée, c’est le principal.

Lorsque vous serez certain d’avoir abordé tous les points principaux, vous pourrez attaquer la phase de relecture et de réécriture. Vous pourrez alors vous attarder sur le choix des mots, sur la longueur des phrases ou sur le style. Certains copywriters écrivent 3 versions différentes d’une page de vente avant d’en choisir une. Si vous en avez le courage, faites-le !

7) Utiliser les interruptions de pattern

Une interruption de pattern a pour objectif d’interrompre le lecteur dans son processus de lecture pour capter son attention plus longtemps. Imaginez-vous dans la salle d’un amphi en train de suivre un cours de philo. Le vieux professeur barbu vous bassine depuis une heure en vous parlant de Platon et de Socrate. Les images du diapo défilent, et votre niveau d’attention est de plus en plus bas. Imaginez maintenant, qu’au beau milieu de son discours apparaisse d’un coup l’image d’un canard en plastique sur l’écran. Il est à peu près certain, que vous allez rapidement vous redresser sur votre siège et être intrigué par la présence de ce canard dans un cours de philo.

C’est ça une interruption de pattern. C’est amener un élément qui va permettre de recapter l’attention de votre audience. En PNL ou en hypnose, on utilise cette technique pour inciter le sujet à détourner son attention du sujet qui l’anime. C’est très efficace ! Sur une page de vente, cela peut-être une image par exemple.

 

8) Clarifier sa promesse

La promesse est probablement ce qu’il y a de plus important pour clarifier une offre. En une ou deux phrases, l’internaute doit savoir ce que votre programme va lui apporter. Cela peut sembler évident dit comme ça, mais ce qui est clair dans votre tête ne l’est pas forcément pour les autres.

Nous avons tous une interprétation différente des mots, nous n’y mettons pas le même sens. Nous sommes tous sujets à des biais cognitifs qui interfèrent avec notre représentation du monde. Pour clarifier votre promesse, je vous recommande vivement d’utiliser les termes de votre client idéal. Interrogez vos clients, décortiquez leurs commentaires sous vos cours, dans leurs emails. Utiliser leurs propres mots vous permettra d’avoir beaucoup plus d’impact et cerise sur le gâteau… ce sera beaucoup plus simple pour vous de reprendre leurs mots, que de réfléchir aux termes que vous pourrez utiliser.

Pour revenir aux différentes manières d’améliorer sa page de vente et donc à la promesse, elle doit apparaître clairement. Elle doit être la première chose que les internautes lisent lorsqu’ils arrivent sur votre page. Vous devez également la répéter plusieurs fois dans le texte pour qu’elle s’imprègne pleinement dans l’esprit des lecteurs.

 

9) Multiplier les formats

Nous ne sommes pas sensibles aux mêmes canaux sensoriels. Généralement, une personne est soit visuelle, soit auditive et c’est une particularité que vous devez exploiter. Comment ? En vous adressant à ces deux types de personnes. Les personnes visuelles vont avoir besoin de lire, voir de relire. Il faut donc leur proposer du texte, mais aussi des schémas, des images, pour les aider à visualiser ce dont vous parlez, et donc à comprendre.

Les personnes auditives seront moins sensibles au texte et préféreront regarder une vidéo plutôt que de lire. Elles pourront ainsi se concentrer sur votre voix. Prévoyez une vidéo dans laquelle vous présentez votre programme, montrez les coulisses de votre plateforme de formation !

Multiplier les formats (image et vidéo) permet également de casser un peu la monotonie du texte. Cela va notamment permettre d’améliorer l’expérience utilisateur. C’est un conseil simple à mettre en oeuvre pour améliorer sa page de vente.

 

10) Désactiver les fenêtres POP-UP

Soyons honnêtes… personne n’aime les POP-UPs. Elles sont désagréables pour l’utilisateur voire elles peuvent carrément le faire fuir ! Les infopreneurs le savent, elles sont plus-ou-moins indispensables pour constituer une liste email. Néanmoins… s’il y a bien un seul endroit où vous devez impérativement penser à les désactiver, c’est sur une page de vente !

L’internaute est là, il dédie son attention à cette page que vous avez mis des heures à écrire. Alors n’allez pas le bassiner davantage pour l’inciter à découvrir votre super bonus gratuit. Non seulement c’est un point de fuite, mais c’est également un peu lourdingue d’un point de vue commercial.

Bien sûr, il y a d’autres pages sur lesquelles il vaut mieux éviter de faire apparaître une POP-UP, mais focalisez toute votre attention sur celle-ci. La plupart des plugins permettent de désactiver l’apparition d’une OPT-IN sur des pages spécifiques. Prenez le temps de le faire !

 

Nous arrivons à la fin de ce looong article dans lequel j’ai partagé 10 conseils pour améliorer sa page vente. J’espère qu’il vous aura appris des choses et que vous pourrez passer à l’action de la fin de votre lecture. Et si vous avez un conseil supplémentaire à ajouter, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires !

Astuces pour améliorer sa page de vente

 

 

Cet article t'a plu ? N'hésite pas à le partager !
Envie d'en savoir plus sur le métier d'assistant web ?
Laisse-moi ton adresse email pour recevoir toutes les infos 
RECEVOIR LES INFOS 
close-link
FORMATION ASSISTANT BLOGUEUR

MASTERCLASS OFFERTE

Tu t'intéresses au Métier d'assistant web ? Tout ce que tu as besoin de savoir sur cette activité et sur le programme Formation Assistant Blogueur se trouve dans cette Masterclass d'une heure.
ACCÉDER À LA MASTERCLASS
close-link