Vous rêvez de travailler à domicile sur internet et de gérer vos horaires ? Vous aimeriez travailler d’où bon vous semble et aux côtés d’entrepreneurs passionnés et passionnants ? Et si le métier d’assistant virtuel était fait pour vous ? Encore méconnu en France, c’est le job idéal pour devenir freelance à distance et travailler en ligne depuis chez soi (et en pyjama 🤫).  J’ai piqué votre curiosité ? Voici 7 choses à découvrir sur le métier d’assistant en ligne.

 

1- Assistant en ligne, un métier digital en plein essor

On peut dire que les métiers du web ont le vent en poupe ces dernières années. De nombreuses activités ont vu le jour et beaucoup d’entre elles se sont développées en ligne. Je pense notamment à la rédaction web SEO, au community management, au graphisme ou encore au copywriting.

Le métier d’assistant blogueur fait également partie de la liste et il présente un avantage majeur… Les opportunités sont nombreuses, car il est en plein essor. La concurrence est encore assez faible sur ce secteur, parce que peu de personnes sont formées aux spécificités du web. Pourtant, la demande ne manque pas !

Beaucoup de web entrepreneurs ont besoin de se faire accompagner pour alléger leur charge de travail. L’avantage de l’assistant en ligne, c’est qu’il est polyvalent : community management, rédaction, assistance technique, montage vidéo, il sait tout faire ! Il a toutes les compétences pour épauler ses clients au quotidien et devenir un véritable bras droit. S’il sait se rendre indispensable, c’est un allié précieux pour les infopreneurs (nous reviendrons sur ce terme).

 

 

2- Le métier d’assistant en ligne offre la liberté d’être son propre patron

L’avantage de travailler en ligne ? Peu de contraintes horaires ou géographiques. Chacun bosse à son rythme et en toute autonomie (vive le statut de freelance). Ce type d’activité est donc parfaite pour ceux qui ont envie de travailler en mode digital nomade, ou simplement à domicile.

Être son propre patron offre énormément de liberté. Cela fait bientôt 3 ans que j’ai quitté le salariat, et j’aurais énormément de mal à y revenir. J’aime pouvoir écouter mes besoins et planifier mon travail comme bon me semble. J’aime faire mes courses quand tout le monde travail, prendre des rendez-vous au milieu de la journée ou simplement avoir le temps de préparer à manger le midi.

Bien entendu, travailler à son compte vient aussi avec son lot de responsabilités. Il faut bien organiser son temps pour respecter les deadlines, il faut aussi savoir faire face aux imprévus (ils sont nombreux dans la vie d’un freelance) et avoir un mental d’acier. Je ne pense pas que ce mode de travail convienne à tout le monde.

Enfin, devenir assistant web offre également la liberté de bosser d’où on veut. Travailler sur internet permet donc de voyager beaucoup plus souvent. Seuls un ordinateur et une bonne connexion internet sont indispensables à l’assistant en ligne pour qu’il puisse remplir ses misions.

 

3- L’assistant virtuel travaille sur des sujets qui le passionnent

On me demande souvent : qui sont les clients d’un assistant virtuel. En fait, l’assistant a la chance de choisir ses missions et les clients qu’il démarche sur la base de ses propres centres d’intérêt (du moins c’est mon approche). Je recommande toujours à mes élèves de démarcher des infopreneurs positionnés sur une thématique qui leur plaît, voir les passionne. Pourquoi ? Parce que je suis convaincue que sans passion, on ne va pas très loin…

Aujourd’hui, nombreux sont les blogs qui sont bien monétisés et donc, les infopreneurs débordés et demandeurs d’accompagnement. Les thèmes sont très variés. Voici quelques exemples :

Bref, les sujets ne manquent pas. Il est facile de trouver des clients dans des domaines qui nous plaisent en seulement quelques clics. L’avantage de travailler sur un sujet qui nous passionne ? La collaboration n’en sera que meilleure avec un client si vous vous comprenez, si vous parlez le même langage et que vous connaissez également sa clientèle cible (son persona) sur le bout des doigts. Vous vous sentirez bien plus impliqué et cela s’en ressentira de fait dans votre travail. Logique non ?

 

 

4- Le métier d’assistant web est très polyvalent et permet de toucher à tout

Si vous avez du mal à répéter les mêmes tâches au quotidien et que vous aimez découvrir et apprendre sans cesse, devenir assistant virtuel va vraiment vous permettre de vous épanouir. Ce métier est parfait pour ceux qui aiment travailler sur plusieurs projets à la fois, ceux qui ont besoin d’explorer, de varier les plaisirs, bref, qui sont des touche-à-tout. La polyvalence et la curiosité font la force d’un bon assistant web.

Il ne se contente pas de mobiliser ses efforts sur une seule mission, il est sur tous les fronts :

  • web marketing (mise en place d’une stratégie digitale) ;
  • community management (gestion des réseaux sociaux) ;
  • gestion technique des CMS (comme WordPress) ;
  • relation client (emails, suivi de la facturation, ou encore recouvrement) ;
  • démarchage ;
  • événementiel ;
  • gestion de projet ;
  • etc.

Ses champs d’action sont extrêmement variés et il apporte son aide et ses conseils aux blogueurs dans de nombreux domaines. Des tâches administratives aux stratégies de contenus complexes, l’assistant site web peut intervenir à tous les niveaux selon les besoins de ses clients. Il ne connaît pas le “non” et il doit être capable de s’adapter à toutes ses demandes ! Vous l’avez compris… les journées ne se ressemblent donc pas.

Autre point important, il doit constamment être en veille. L’assistant virtuel en doit jamais cesser d’apprendre s’il veut être performant dans son métier. Il doit connaître les dernières tendances, suivre la sortie des nouveaux outils (et de leurs fonctionnalités), bref.. il doit être alerte pour être réactif et accompagner ses clients de la manière la plus efficace qui soit.

 

5- Ses clients ont tous un point commun : un business en ligne

Faisons un focus sur les clients de l’assistant blogueur. Leur point commun ? Ils possèdent tous un business en ligne. Ils sont infopreneurs pour la plupart, c’est-à-dire qu’ils vivent de la vente de leurs produits numériques :

  • formation en ligne ;
  • ebook ;
  • abonnement mensuel ;
  • coaching ;
  • etc.

L’avantage de ce type d’activité, c’est que leur business model est très rentable. Ils ont souvent peu de charges, du moins tant qu’ils ne commencent pas à déléguer, puisque leur structure est virtuelle. Ils ne payent pas de loyer, n’ont pas de salariés et génèrent du chiffre d’affaires de manière récurrente (selon leur stratégie).

La plupart d’entre eux ont un second point commun… Ils ont réussi à transformer leur passion en un business rentable. Plus leur activité grandit, moins ils ont de temps, ils peuvent donc facilement se retrouver débordés. La solution ? Trouver un assistant pour leur site web. En se faisant épauler et en déléguant une partie de leur activité, ils auront ainsi beaucoup plus d’impact et pourront se concentrer sur la stratégie de leur entreprise.

La délégation est une étape indispensable pour ceux qui veulent évoluer et faire grandir leur business. Encore faut-il trouver la perle rare, puisque comme je vous l’ai expliqué, peu de personnes sont formées aux spécificités de l’infopreneuriat. Autrement dit, une fois qu’ils ont trouvé leur bras droit, ils le gardent ! Les assistants en ligne ont donc la chance d’avoir des clients fidèles avec lesquels ils peuvent travailler durant des années.

6- L’investissement de départ est faible pour devenir assistant virtuel

Voici une autre chose importante à savoir sur le métier d’assistant web : l’investissement de départ est faible. Contrairement à de nombreux autres activités, l’assistant a uniquement besoin d’un ordinateur pour démarrer son activité. Cela facilite donc grandement le lancement de son entreprise. Hormis cela, le seul coût à prévoir concerne sa formation (eh oui il faut tout de même qu’il prenne le temps de monter en compétences).

Quand on démarre une activité, les dépenses et les investissements sont inévitables. Et c’est important d’en parler ! Dans ce cas précis, ils restent relativement bas, ce qui est encourageant pour se lancer. En l’occurrence, quand on se lance en freelance, il est essentiel d’avoir un peu de trésorerie de côté pour éviter les mauvaises surprises. Une activité peut mettre un peu de temps à démarrer, il faut s’y préparer et pouvoir faire face aux imprévus.

Pour en revenir au matériel nécessaire pour devenir assistant web, vous n’avez pas besoin d’un ordinateur trop high-tech. Un modèle d’entrée de gamme fera très bien l’affaire pour commencer. Par la suite, votre matériel évoluera avec vos besoins, vos envies et votre budget. Plus vous développerez votre business, plus vous aurez (probablement) envie d’avoir un environnement de travail confortable et pratique. Cela viendra avec le temps !

 

7- Il faut se former pour devenir assistant en ligne

Je l’ai évoqué précédemment et il me semblait logique de finir par ce dernier point. Pour devenir assistant en ligne, il faut se former ! Il est indispensable de comprendre les spécificités de l’infopreneuriat pour se lancer dans ce métier, or ces compétences sont difficiles à acquérir seul. À mon sens, deux options s’offrent à vous : soit vous trouvez un client qui a le temps (et l’envie) de vous former, soit vous choisissez de suivre une formation.

Je vais évidemment prêcher pour ma paroisse, mais sachez qu’il existe assez peu de programmes pour se former au métier d’assistant web. Pourquoi ? parce que la plupart des formations ciblent ceux qui veulent devenir infopreneurs (et ils sont nombreux). Pourtant, se lancer en tant qu’assistant est probablement le chemin le plus efficace pour lancer son propre projet en ligne par la suite.

Si j’ai créé Formation Assistant Blogueur, c’est justement parce qu’il existe très peu d’informations (et encore moins de formations) sur ce métier d’avenir. Hormis les compétences techniques, il faut également avoir le bon profil. À mon sens, la curiosité, l’autonomie et une bonne maîtrise du français sont des qualités indispensables à avoir pour se lancer.

 

Nous arrivons à la fin de cet article dans lequel vous avez découvert 7 choses importantes à savoir sur le métier d’assistant en ligne. Vous voulez savoir cette activité pourrait vous convenir ? N’hésitez pas à passer le test pour savoir si elle vous correspond (c’est gratuit).

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me les poser en commentaire ! 

INSCRIPTION
ACCÉDER À LA MASTERCLASS

7 ÉTAPES POUR DEVENIR ASSISTANTE VIRTUELLE ET CHANGER DE VIE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link