Vous envisagez de devenir assistante virtuelle et vous cherchez à en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit ! Les métiers du digital sont en plein essor depuis quelques années, et la crise sanitaire contribue à leur développement. Encore peu connus en France, les assistants virtuels sont des freelances qui peuvent travailler à domicile et donc à distance. Mais en quoi consiste vraiment ce métier ? Faut-il se former ? Quel profil faut-il pour réussir ? Toutes les réponses à ces questions vous attendent dans cet article.

 

Qu’est-ce qu’une assistante virtuelle ?

Commençons pour le commencement… Un assistant virtuel accompagne ses clients dans le développement de leurs projets et à distance. Il s’agit donc d’un travailleur indépendant (un freelance), généralement sous le statut de micro-entreprise. Ses missions sont variées et c’est notamment ce qui fait la particularité de cette activité, l’assistant en ligne est particulièrement polyvalent.

Facturation, gestion des emails, animation des réseaux sociaux (Facebook ou Instagram par exemple) montage vidéo, rédaction, création de contenu, bref, vous l’avez compris… L’assistante virtuelle est ce qu’on appelle un véritable couteau-suisse !

On distingue deux types d’assistants virtuels. Ceux qui travaillent pour des entreprises traditionnelles mais à distance, et ceux qui travaillent pour des entrepreneurs en ligne (toujours à distance). Cet article est consacré au métier d’assistant virtuel pour les entreprises dématérialisées, autrement dit celles qui génèrent du chiffre d’affaires uniquement grâce à internet. Il s’agit principalement de blogueurs professionnels qui gagnent leur vie en vendant des infoproduits (généralement des formations en e-learning). Je ne vais pas trop m’attarder sur le modèle économique de ces entreprises, de nombreux autres articles du blog abordent cette question si vous voulez en savoir plus.

 

Faut-il se former pour devenir assistante virtuelle ?

Pour accompagner des infopreneurs à se développer, il impératif de comprendre leur univers et notamment : comment on monétise un site internet, les outils indispensables à son fonctionnement ou encore l’importance des réseaux sociaux dans la stratégie digitale. Cela signifie que vous devrez vous approprier un tout nouveau langage, le leur !

Si je vous parle de tunnel de vente, de génération de leads, d’email marketing ou encore de SEO, avez-vous l’impression de lire du chinois ? Si la réponse est oui, alors il est indispensable de suivre une formation pour devenir assistante virtuelle. Et d’ailleurs, plus qu’une “assistante”, il s’agit d’un véritable bras droit pour ses clients. Un partenaire sur lequel s’appuyer sur le long terme. Mais revenons-en à la formation.

Suivre formation va vous permettre de monter en compétences sur tous les aspects importants du métier d’assistante virtuelle, mais aussi de l’activité d’infopreneur. Par ailleurs, tout se passe en ligne, vous pourrez donc avancer à votre propre rythme et à distance. Il est donc tout à fait possible de se former en parallèle d’un temps partiel ou même d’un temps complet. Certains membres de mon programme étaient en CDI au moment de démarrer et ça ne les a pas empêchés de réussir leur reconversion. Ce qui est d’ailleurs une parfaite transition pour aborder la question du profil.

 

Quel est le profil idéal pour être assistante virtuelle ?

Pour devenir assistante virtuelle, je pense qu’il faut avant tout être passionnée par le web. Il faut aimer passer des heures sur internet, chercher des solutions, résoudre des problématiques techniques. Il faut s’intéresser au blogging, au marketing digital, bref… il faut avant tout avoir envie d’apprendre, même si on n’y connaît rien.

Cette activité est parfaite pour celles qui aiment (et qui ont besoin) de polyvalence dans leur activité professionnelle. Ceux qui n’aiment pas se cantonner au mêmes tâches et qui ont sans cesse besoin de faire des choses différentes. Celles qui sont curieuses, qui adorent apprendre et qui n’ont pas peur de se réinventer. Internet est un milieu qui évolue sans cesse. Il y a toujours une nouvelle stratégie à tester, un nouvel outil à utiliser, ou une mise à jour à étudier.

Les personnes à haut-potentiel (les zèbres) se reconnaissent pas mal dans ce profil. Je publié de nombreuses vidéos à ce sujet si c’est quelque chose qui vous parle.

Si vous êtes déjà freelance en ligne (rédacteur web ou community manager notamment) et que vous ressentez le besoin de diversifier votre activité, votre apprentissage n’en sera que plus rapide ! Vous n’aurez pas de mal à appréhender les différents aspects techniques de ce métier.

Si vous êtes actuellement salariée et que vous envisagez une reconversion dans le digital, c’est possible aussi ! Vous devrez simplement faire un effort supplémentaire pour vous approprier les codes d’un nouvel univers. Mais si la passion et l’envie sont là, il n’y a pas de raisons de ne pas y parvenir.

 

Y a-t-il vraiment du travail et combien on gagne ?

Le métier d’assistante virtuelle est encore nouveau et peu connu en France, il a pourtant un bel avenir devant lui ! À l’ère du numérique, de nombreuses activités ont vu le jour et vous permettent de gagner votre vie et de travailler à domicile. C’est le cas de la rédaction web, du métier de graphiste, des community managers ou encore des blogueurs professionnels.

Il est donc tout à fait possible de vivre en étant assistante virtuelle. Bien sûr, en tant que freelance, il vous appartiendra de prospecter et de trouver vos clients. Devenir son propre boss, c’est une véritable aventure et un changement important quand on a toujours été salarié (c’était mon cas). Il faut donc avoir une âme d’entrepreneur pour lancer son activité et en vivre.

Abordons à présent la question du salaire, ou plutôt du chiffre d’affaires ;-). J’ai rédigé de nombreux articles à ce sujet, je ne vais donc pas trop m’étendre, mais brièvement… L’assistant virtuel facture généralement à l’heure. Il détermine un nombre d’heures avec son client et applique un tarif horaire. Par exemple 40 heures par mois pour 30 € de l’heure.

Côté tarif, les débutants peuvent facilement facturer 25-30 € de l’heure. Ce montant dépend principalement de leur expérience, de leurs compétences, mais aussi de la nature des missions qui lui sont confiées. Plus ses actions ont un impact important sur le chiffre d’affaires de ses clients, plus il peut facturer cher.

On me demande régulièrement combien il faut de clients… C’est une question à laquelle il n’est pas vraiment possible de répondre. Cela dépend principalement du volume horaire confié par chaque client ! J’ai bossé avec une seule personne pendant 2 ans. Certaines assistantes virtuelles ont 2-3 clients… Chaque situation est différente.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Je vous propose de terminer cet article en faisant un peu la lumière sur les avantages et les inconvénients de cette activité. Il y a de nombreux aspects positifs dans le fait de devenir assistante virtuelle. Principalement le fait de pouvoir travailler sur des sujets extrêmement variés. Vous pouvez commencer la journée par répondre aux emails et la terminer en créant du contenu pour Instagram. Montage vidéo, conception de supports pédagogiques, relation client… Tout y passe. L’assistante virtuelle n’a pas le temps de s’ennuyer et a toujours de nouvelles choses à apprendre.

Cette activité apporte également énormément de liberté. En étant freelance, c’est à vous de gérer vos horaires et votre rythme. S’agissant d’une activité 100 % en ligne, vous aurez également une grande liberté géographique. Cela signifie que vous pourrez facilement voyager ou vous déplacer. Et ça, il faut quand même se le dire, ça change la vie. Fini de faire vos courses le samedi matin quand les magasins sont pleins !

Maintenant, vous vous en doutez, rien n’est jamais parfait. Être travailleur indépendant vient avec son lot de responsabilités et ça, il faut en être conscient. La vie de freelance, ce n’est pas toujours facile. Il faut trouver ses propres clients, gérer sa trésorerie, apprendre à gérer les aspects administratifs inhérents à ce statut, et émotionnellement, c’est les montagnes russes… J’insiste une nouvelle fois sur l’importance d’avoir un état d’esprit de battant et de ne pas être du genre à se laisser décourager au premier obstacle.

 

Vous savez tout ! ou presque… car il y a tellement de choses à dire sur cette activité. Si cet article vous a donné envie d’aller plus loin et que vous envisagez sérieusement de devenir assistante virtuelle, n’hésite pas à regarder ma Masterclass. Il s’agit d’une vidéo d’une heure dans laquelle je vous explique en détail les 7 étapes à suivre pour lancer votre activité, ainsi que 5 conseils pour réussir votre nouvelle vie de freelance. J’y présente également en détail Formation Assistant Blogueur, un programme en ligne sur 4 mois pour vous former.

 

Cet article t'a plu ? N'hésite pas à le partager !
INSCRIPTION
ACCÉDER À LA MASTERCLASS

7 ÉTAPES POUR DEVENIR ASSISTANTE VIRTUELLE ET CHANGER DE VIE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link