Vous rêvez de devenir freelance sur le web pour pouvoir travailler à la maison ? Votre problème, c’est que vous êtes un touche-à-tout et vous n’avez pas forcément envie de vous spécialiser dans un seul domaine. Et si vous je vous disais que vous pouviez être assistant blogueur. Ça ne vous dit rien ? C’est normal, ce métier n’existe pas vraiment, il est encore tout nouveau. Pourtant la demande est là et le travail ne manque pas. Mais alors en quoi consiste ce métier ? Quelles sont les missions ? Qui sont les clients ? Et surtout, comment faire pour devenir assistant virtuel ? Je réponds à toutes vos questions dans cet article. Installez-vous confortablement et bonne lecture.

 

Quelles sont les missions de l’assistant web ?

Pour bien comprendre le travail et les enjeux du métier d’assistant virtuel, je vous propose de passer en revue les différentes missions qui font partie de son quotidien. Vous allez vite vous apercevoir qu’elles sont nombreuses et variées, c’est d’ailleurs ce qui me plaît le plus dans cette activité. Je les ai regroupées dans 6 catégories distinctes :

  • l’administratif : les missions administratives regroupent tout ce qui concerne la gestion des e-mails, des devis, des factures, des relances clients, etc. Cela représente une grosse partie du travail de l’assistant web.
  • la gestion de projet : Les missions de gestion de projet, elles, englobent toutes les nouvelles choses qui vont être mises en place. Par exemple : la sortie d’un nouveau produit, une conférence à organiser, une offre promotionnelle à lancer, et j’en passe.
  • le suivi commercial : prospection client, closing, aide à la réflexion stratégique, suivi des ventes, etc.
  • le suivi de la relation client : animation du réseau de communication, suivi des clients, gestion des élèves, etc.
  • l’assistance technique : recherche et mise en place de nouvelles fonctionnalités, gestion des bugs, automatisation des process ;
  • la stratégie digitale : Pour finir, les missions de création de contenu comprennent tout ce qui est : rédaction d’articles de blog, posts pour les réseaux sociaux, newsletters, visuels, épingles Pinterest, etc. En effet, le webentrepreneur avec qui vous allez travailler a besoin de créer du contenu nouveau en permanence ou tout simplement de recycler ce qui existe déjà.

 

Comme vous pouvez le constater, il ne faut pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis si vous voulez devenir assistant virtuel. Les missions évoluent sans cesse ! Votre polyvalence est donc votre force. Vous vous positionnez comme réel bras droit pour votre client, vous devez être en mesure de l’épauler et l’accompagner sur tous les aspects de son business en ligne. Pour cela il faut donc comprendre tous les aspects de la monétisation d’un blog et les différents aspects importants d’un business en ligne.

 

Quels sont les différents types de clients ?

Aujourd’hui, nombreux sont les sites web qui sont bien monétisés. Chaque blogueur qui arrive à vivre de son activité est donc un client potentiel. Cela en fait des opportunités pour travailler sur internet ! Alors qui sont-ils concrètement ? Il s’agit généralement des propriétaires de sites e-commerce et des infopreneurs (principalement ces derniers).

Le e-commerçant vit de la vente de ses produits physiques, quels qu’ils soient. Qu’il s’agisse de vêtements, d’équipement sportif, de produits alimentaires, d’agendas et carnets, d’objets de déco, de jouets pour enfant ou que sais-je… vous devriez pouvoir trouver votre bonheur.

L’infopreneur, lui, vend des produits numériques comme des formations en ligne, des ebooks, des services d’accompagnement type coaching, etc. Là encore, les sujets ne manquent pas, vous avez l’embarras du choix.

Dans les deux cas, ces webentrepreneurs ont un blog ou un site et des réseaux sociaux à alimenter, une présence en ligne à travailler et des produits à vendre. Ils ont donc probablement besoin des services d’un assistant pour les aider au quotidien. Gérer un business en ligne rentable demande énormément de travail, et pouvoir s’appuyer sur quelqu’un de confiance pour déléguer est un soulagement incontestable. Le rôle de l’assistant virtuel est d’apporter ce soutien à son client pour lui permettre de se concentrer sur son coeur de métier.

Mon conseil : choisissez toujours des missions qui vous plaisent et des clients avec qui le courant passe bien. Pour être un bon assistant, il faut s’impliquer. Vous serez beaucoup plus performant si vous travaillez sur un sujet qui vous passionne. N’ayez pas peur de refuser des collaborations si le fond ne vous intéresse pas ou que vous n’avez pas un bon feeling avec le client.

 

Quelle formation pour devenir assistant virtuel ?

Vous allez me dire : c’est bien beau tout ça, mais maintenant comment on fait pour devenir assistant blogueur ? Roulement de tambour … formez-vous. À ce jour, ma formation est la seule sur le marché qui permet de se spécialiser pour le web.

L’assistanat est déjà répandu dans de nombreux domaines : dentaire, architecture, médical et bien d’autres, mais il est beaucoup plus rare de trouver des assistants virtuels spécialisés pour le web. Ma formation est donc destinée à toutes les personnes qui souhaitent se reconvertir pour travailler sur internet et devenir de véritables « e-collaborateurs ». Elle s’adresse également à tous les assistants virtuels qui veulent aider les infopreneurs à développer leur activité.

Pourquoi se former ? Car pour gagner sa vie en tant qu’assistant web, il faut être en mesure de proposer des services de qualité. Or, maîtriser les différents volets évoqués ne s’invente pas. Cela requiert une bonne connaissance et compréhension du métier d’infopreneur, mais aussi des compétences techniques. Se former seul est possible (je l’ai bien fait), mais cela demande du temps, de la patience et surtout beaucoup de travail. Si j’ai réussi à apprendre seule, c’est parce que j’ai travaillé aux côtés d’une blogueuse professionnelle dès le départ qui m’a apporté les bases dont j’avais besoin. C’est une vraie opportunité qui ne se présente pas tous les jours. Sans cette aide, je n’aurais probablement pas pu avancer aussi vite et c’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de proposer ma propre formation. Pour proposer du contenu condensé et permettre à mes élèves d’accélérer leur montée en compétences.

Un assistant blogueur est un vrai couteau suisse aux multiples compétences. C’est donc un métier idéal pour vous, si avez envie de travailler à domicile sur internet sans vous enfermer dans une seule activité. Si vous aimez apprendre, relever de nouveaux challenges et développer vos compétences, cette activité est probablement faite pour vous.

 

Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Lorsque l’on envisage de changer de métier, il est toujours important de s’intéresser aux perspectives d’évolution. Dans le cas de l’assistant web, la suite logique est généralement de se lancer dans l’infopreneuriat. En travaillant aux côtés d’un blogueur professionnel, vous allez découvrir les coulisses de cette activité et il est normal que cela vous donne envie de vous lancer à votre tour. Si vous avez une passion ou une expertise à partager, vous aurez toutes les connaissances et compétences nécessaires pour voler de vos propres ailes (c’est le chemin que j’ai choisi pour ma part).

Bien entendu, devenir blogueur professionnel n’est en rien une obligation. Une autre voie d’évolution possible est de proposer des prestations de conseil. Lorsque vous aurez acquis l’expérience et l’expertise nécessaire (après plusieurs années), vous pourrez choisir d’intervenir uniquement sur les aspects du web qui vous semblent les plus intéressants, comme la stratégie commerciale ou digitale ou encore l’acquisition de lead-magnets. Les sujets ne manquent pas.

Le web évolue sans cesse et les opportunités ne manquent pas. Pour moi il est évident que le futur est sur internet, notamment en matière d’emploi. Il n’y a qu’à voir la manière dont le coronavirus a impacté les conditions de travail des entreprises et de leurs salariés. Pour ceux qui aiment apprendre et qui n’ont pas peur de relever de nouveaux défis, il y aura toujours du travail sur internet, j’en suis convaincue.

Le métier d’assistant web est encore assez peu connu en France, je l’ai déjà dit, tout comme le métier d’infopreneur. Pourtant, des milliers de personnes vivent de leur activité en ligne. L’infopreneuriat est notamment une activité particulièrement développée dans des pays comme le Brésil, les États-Unis ou même l’Australie. Les opportunités sont à saisir maintenant.

Vous en savez maintenant un peu plus sur le découvrir ma masterclass et j’espère vous avoir apporté quelques réponses. C’est un job passionnant et très épanouissant, tant sur le plan professionnel que personnel. Comme vous l’avez vu, les missions et les clients ne manquent pas. Si êtes motivé et investi dans ce que vous faites, vous serez un excellent bras droit. Parce que c’est finalement votre rôle principal : soulager votre client de sa charge de travail au quotidien et prendre la relève sur tout ce qu’il ne peut pas/ne veut pas gérer seul.

Pour savoir si le métier d’assistant virtuel est fait pour vous, n’hésitez pas à découvrir ma masterclass dédiée à cette activité, c’est gratuit ;-).

Cet article vous intéresse ? Épinglez-le !

 

 

 

INSCRIPTION
ACCÉDER À LA MASTERCLASS

7 ÉTAPES POUR DEVENIR ASSISTANTE VIRTUELLE ET CHANGER DE VIE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link