Lorsque l’on me demande ce que je fais dans la vie, il y a toujours de battement. En réalité, mon métier n’existe pas vraiment et lorsque je réponds que j’aide les blogueurs professionnels à développer leur business en ligne, on me regarde avec des yeux ronds. Le blogging est encore assez méconnu parmi les moldus (c’est le nom qu’a donné une de mes amies à ceux qui n’ont pas la chance de travailler sur internet ;-)) et la plupart des gens ont beaucoup de mal à comprendre comment on peut gagner de l’argent avec un blog. Alors aider les infopreneurs, je ne vous raconte pas. Pourtant mon métier est bien réel et je l’adore. Qu’à cela ne tienne, voici 6 points pour vous aider à mieux comprendre le job d’assistante virtuelle.

1) Qu’est-ce qu’une assistante virtuelle ?

Comme n’importe quel assistant, l’assistante virtuelle est là pour apporter ses services à des web entrepreneurs. Ses missions sont nombreuses et dépendent en grande partie de la personne avec laquelle il travaille. Tous les blogueurs professionnels n’ont pas la même stratégie de monétisation. En revanche, la plupart des infopreneurs proposent des formations en e-learning et leurs besoins sont similaires. Ils ont généralement besoin d’un appui sur les aspects :

  • administratifs (gestion des emails, support client, démarches, recouvrement, etc.) ;
  • créatifs (création de contenu pour leurs différents comptes sur les réseaux, articles de blog, montage de vidéo ou encore visuels pour leurs opérations commerciales) ;
  • commerciaux (suivi des promotions en cours, campagnes d’emailing, amélioration de leur tunnel de vente, etc.) ;
  • ou encore stratégiques (réflexion autour de la monétisation, recherche de partenaires, mise en place de nouvelles solutions, etc.).

Son job est d’apporter un maximum de valeur ajoutée sur les missions qui lui sont confiées. Il est plus qu’un simple assistant, il doit véritablement se positionner comme un bras droit pour ses clients qui ont un réel besoin de déléguer à une assistante virtuelle.

 

2) Qui sont ses clients ?

En toute logique, les clients d’une assistante virtuelle sont les entrepreneurs du web. Autrement dit, il s’agit de personnes qui ont leur propre entreprise en ligne et qui génèrent du chiffre d’affaires grâce à la monétisation de leur blog, par exemple. Un assistant peut avoir plusieurs clients, tout dépend de la charge de travail qui lui est confiée. Pour ma part, j’ai fait le choix de ne travailler qu’avec une seule cliente, mais j’ai eu de nombreuses propositions de la part d’autres infopreneurs. Il s’agit d’une relation basée sur la confiance.

Plus le partenariat fonctionne, plus l’assistant se voit confier de missions et donc moins il a de temps pour ses autres clients. Il a donc tout intérêt à privilégier les relations de qualité et à se rendre indispensable. L’avantage de ne travailler qu’avec un seul client, c’est de pouvoir participer au quotidien à la vie de l’entreprise et à son développement. Bien sûr, l’inconvénient c’est que si ce client vous lâche, vous vous retrouverez un peu dans la m… D’où l’intérêt encore une fois de construire une relation de confiance et solide.

 

3) Pourquoi faire appel à un assistante virtuelle ?

La plupart des infopreneurs croulent sous le travail. Un blog est une véritable machine, même si cela ne saute pas aux yeux. À partir du moment où il y a une prestation de service, comme la vente de formation en ligne par exemple, cela génère automatiquement des dizaines de petites tâches à côté. Il faut assurer un suivi des élèves, se rendre disponible pour les accompagner ou encore répondre aux problèmes techniques.

Si l’accompagnement inclus dans la formation est important, la masse de travail devient exponentielle. Résultat, l’entrepreneur qui travaille en ligne passe très vite ses journées à traiter les aspects administratifs et techniques, et n’a plus le temps de se consacrer à ce qu’il aime le plus : son expertise et la stratégie. À moins de déléguer, les infopreneurs peuvent vite se retrouver submergés et manquer de temps.

C’est là qu’intervient l’assistante à distance. Lorsque j’ai commencé à travailler pour ma première cliente, le montage de la formation n’était pas terminée. Pourquoi ? Parce que de nombreux infopreneurs vendent leur formation sur plan. Eh oui, pour éviter de perdre du temps à créer un produit que personne n’achète, ils préfèrent s’assurer d’avoir des élèves avant de se lancer. Résultat, si leur produit fonctionne, la machine se met en route et dans ce cas, il n’y a qu’un seul objectif : produire. Je connais d’autres entrepreneurs qui rêvent de développer de nouveaux produits, mais qui n’en ont tout simplement pas le temps. Une assistante virtuelle freelance (qui plus est) aux talents multiples est donc une véritable perle pour les infopreneurs débordés.

 

4) Comment travaille une assistante en ligne ?

L’assistante virtuelle propose généralement un forfait horaire. En d’autres termes, elle échange son temps contre de l’argent. Elle organise ensuite son travail en fonction du volume d’heures qui lui est confié et bien sûr des urgences du moment. Mon premier forfait représentait environ une trentaine d’heures par mois, soit 10 heures par semaine. Aujourd’hui, je travaille en forfait illimité. Je ne compte plus mes heures et mon tarif est ajusté. Il faut vraiment que la confiance soit établie avant de pouvoir se permettre d’avoir ce type d’arrangement. C’est aussi ce qui fait que j’adore mon job d’assistante virtuelle.

Pour évaluer votre temps de travail, plusieurs solutions. Vous pouvez opter pour la manière simple : ouvrir un fichier Excel, noter l’heure (et la minute) à laquelle vous commencez, puis celle à laquelle vous arrêtez (et oui, les pauses café comptent ;-)). Vous pouvez aussi utiliser des outils de gestion du temps, comme Toggl par exemple. Contrairement à un salarié, l’assistant freelance est beaucoup plus productif. Il n’est pas payé si il passe 1 h à discuter avec sa collègue qui vient de rentrer de vacances ou si il traîne un peu la pause pipi.

 

5) Le Job d’Assistante Virtuelle : quelle formation suivre ?

Tu te demandes comment devenir assistante virtuelle ? Il n’existe à ce jour aucune formation pour devenir assistante virtuelle en france puisque ce métier n’existe pas vraiment. La montée en puissance des business en ligne a fait émerger des besoins assez spécifiques qu’on ne vous enseignera pas à l’école. Les outils utilisés au quotidien par les entrepreneur du web sont quasiment tous différents, leurs stratégies aussi, il y a de nombreux aspects à maîtriser pour proposer son assistance à un web entrepreneur .

Pour ma part, je me suis formée seule, sur le tas. Ayant un très fort amour pour le digital et étant très curieuse de nature, apprendre au fur et à mesure ne me fait pas peur. Je ne compte pas le nombre de fois où ma première cliente m’a demandé “Tu sais faire ça ?” et où je lui ai répondu “Non mais je vais apprendre.”. Aujourd’hui et après deux ans d’expérience, je peux facilement apporter mon aide et mon expertise à d’autres blogueurs, mais cela n’est pas arrivé du jour au lendemain.

C’est cette expérience du terrain qui m’a poussée à créer Formation Assistant Blogueur en 2020. Depuis, j’ai formé des dizaines de freelance au job d’assistante virtuelle grâce à un programme d’accompagnement de 4 mois. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à rejoindre gratuitement ma Masterclass dans laquelle je vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur cette activité et sur mon programme de formation. Et en participant au programme, tu auras tous les éléments en main pour trouver un job d’assistante virtuelle !

 

6) Qui peut devenir assistant web marketing ?

Si vous êtes une personne curieuse, qui aime les challenges et passionnée par le web, vous devriez adorer le métier d’assistante virtuelle. Ce que j’aime le plus, c’est la diversité de mes journées, car elle ne se ressemble pas. Je suis quelqu’un qui s’ennuie très vite et qui déteste faire la même chose, c’est la raison pour laquelle j’aime autant ce que je fais. En deux ans, j’ai tellement appris et ce qui est génial, c’est que je sais que j’ai encore une multitude choses à apprendre.

Internet évolue sans cesse, tout comme les différents outils. Aujourd’hui, certains ne jurent que par Instagram par exemple, mais rien ne dit que dans un an ce réseau n’aura pas perdu de l’ampleur. Il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers, sans cesse à réfléchir à de nouvelles solutions techniques, à mettre en place de nouvelles stratégies et à développer l’activité, tout simplement. Pour moi, la passion doit faire partie intégrante de notre quotidien.

Dans la mesure où nous passons 80 % de notre temps à travailler (plus ou moins en fonction de vos objectifs bien sûr), autant exercer une activité professionnelle qui nous plaît vraiment. Il n’est jamais trop tard pour changer de métier ! Pour finir, l’un des gros avantages du job d’assistante virtuelle, c’est que si comme moi il y a deux ans, le web vous fascine mais que vous n’avez pas encore suffisamment de connaissances pour vous lancer seul(e), vous allez pouvoir apprendre auprès de personnes expérimentées.

Vous allez monter en compétences, apprendre de nombreuses choses et comprendre les rouages de ce métier. Une fois que vous aurez roulé votre bosse comme on dit, vous serez fin prêt pour vous lancer seul et cartonner avec votre propre business en ligne.   J’espère que cet article vous aura donné en envie d’en savoir plus sur le job d’assistant virtuel. Si j’ai choisi d’y consacrer mon blog, c’est parce que ce job a changé ma vie et qu’il me donne l’opportunité de vivre de ma passion chaque jour. Pensez à me rejoindre sur Instagram si vous voulez en apprendre plus sur ce métier, ou tout simplement découvrir de nouveaux outils et astuces ;-).

Job d'Assistante Virtuelle

INSCRIPTION
ACCÉDER À LA MASTERCLASS

7 ÉTAPES POUR DEVENIR ASSISTANTE VIRTUELLE ET CHANGER DE VIE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link