Si vous pensez que la visualisation est une fantaisie, vous avez tout faux. Cette technique fait ses preuves depuis des décennies et si la plupart des champions olympiques l’utilisent pour améliorer leurs performances, c’est pour une bonne raison… Ça fonctionne ! Et si je vous disais que tous vos rêves sont à portée de main ? Que vos objectifs, aussi ambitieux soient-ils pouvaient être atteints simplement grâce à la visualisation ? Ça vaudrait le coup d’essayer non ? Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un outil extrêmement puissant, le tableau de visualisation. Explications sur les pouvoirs de cette technique déjà bien connue de ceux qui utilisent la loi de l’attraction (et qui ont compris sa force).

 

Le pouvoir de la visualisation

Qu’est-ce que la visualisation ?

La visualisation, c’est un peu le super-pouvoir de ceux qui réussissent. Le principe est simple : utiliser son imagination et son esprit pour visualiser ses objectifs. De manière générale, la visualisation et l’imagerie mentale font partie de la psycho-neuro-immunologie (PNI). Oui je sais, un peu barbare comme terme… L’idée derrière cette science ?  Le corps et l’esprit sont deux aspects d’une même cybernétique, autrement dit ils sont intimement liés. La PNI regroupe également d’autres techniques bien connues, comme l’hypnose ou la méditation. D’un point de vue médical, elle fut une véritable révélation. Elle a notamment mis en évidence le fait que toute guérison est d’abord un processus qui est interne à l’individu. L’auto-guérison est donc possible… dingue non ?  De nombreux experts en contribué à soutenir cette vision, comme Robert Ader, George Salomon ou encore Pavlov. Maintenant que vous avez un peu de contexte, revenons à la visualisation.

Comment pratiquer la visualisation ?

Visualiser permet d’utiliser les ressources de son esprit et de faire travailler son imagination dans l’objectif d’améliorer son focus, pour atteindre ses objectifs. La visualisation consiste donc à créer des images avec son esprit. C’est une technique qui est particulièrement utilisée par les sportifs de haut niveau qui se préparent pour des compétitions. Nous avons tous la capacité mentale de nous représenter une situation, une émotion, une sensation ou encore un objet. La visualisation consiste à utiliser ce processus et à en intensifier les ressentis. Si vous rêvez de voyager en Grèce par exemple, ne vous contentez pas de visualiser les paysages. Ressentez la chaleur du soleil sur votre peau, les odeurs de la cuisine méditerranéenne, imaginez les couleurs dominantes, bref, faites appel à vos sens. Utiliser la visualisation permet d’agir sur des comportements, des processus physiologiques (comme la guérison) ou dans l’atteinte d’objectifs spécifiques.

Qui utilise la visualisation ?

De nombreuses personnes mettent en avant la puissance de la visualisation et ce dans tous les domaines de vie : personnel ou professionnel. Oprah Winfrey assume haut et fort que c’est grâce à la visualisation qu’elle en est arrivée là où elle en est aujourd’hui. Dans la vidéo ci-dessous, elle raconte comment elle a obtenu son premier rôle dans un film grâce à la loi de l’attraction et comment cette expérience a totalement bouleversé sa manière de penser. Par la suite, elle a notamment participé au film Le Secret (qui est sur Netflix et que je vous recommande vivement de voir). L’idée principale de ce documentaire est la suivante : nous sommes des aimants et nous attirons ce que nous vibrons. Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de penser à quelqu’un et de voir le nom de cette personne apparaître sur votre téléphone quelques heures plus tard ? C’est un peu ça la loi de l’attraction. Et pour attirer, qu’est-ce qu’il faut faire ? Visualiser… ressentir, vibrer.

Oprah Winfrey n’est pas la seule à être convaincue de la puissance de l’esprit. Arnold Schwarzenegger a par exemple partagé ceci : “L’esprit est incroyable. Avant que je gagne le premier titre de M. Univers, je marchais sur les podiums comme s’ils étaient à moi. Le titre était déjà à moi puisque j’avais gagné le championnat plusieurs centaines de fois dans ma tête. Quand j’ai commencé à vouloir faire du cinéma, j’ai utilisé la même technique. Chaque jour, je me visualisais comme un acteur à succès qui gagnait énormément d’argent.”. La liste est longue, Einstein, Elvis Presley et même Boudha qui disait “Ce que vous pensez, vous devenez. Ce que vous ressentez, vous attirez. Ce que vous imaginez, vous créez.”.

Pour amplifier ce processus, il existe un outil très concret : le tableau de visualisation.

 

Qu’est-ce qu’un tableau de visualisation ?

Un tableau de visualisation ressemble à un collage d’images, d’illustrations ou encore de mots. Un peu à la manière du scrapbooking pour celles qui connaissent. Aussi appelé “vision board” en anglais, il fait probablement des outils de visualisation les plus puissants (après l’esprit ;-)). Représenter vos rêves et vos objectifs par des photos permet de renforcer votre vision et de stimuler vos émotions, et l’esprit répond intensément à la stimulation visuelle. Vos émotions sont l’énergie vibrante qui activent la loi de l’attraction. Et vous savez ce qu’on dit… Une image vaut mieux qu’un millier de mots. Regrouper ses objectifs sous forme d’images sur un tableau que l’on visualise quotidiennement permet de les ancrer, de les représenter de manière concrète, comme s’ils étaient déjà atteints.

 

“Votre cerveau travaille inlassablement pour accomplir les déclarations dont vous nourrissez votre subconscient. Quand ces déclarations sont des images et des affirmations de vos objectifs, vous êtes destiné à les accomplir.” Jack Canfield

 

Comment faire un tableau de visualisation ?

Pour faire un tableau de visualisation, il n’y a rien de bien compliqué et d’ailleurs, le processus créatif est assez libre. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de s’y prendre, puisque l’exercice est assez intuitif. Voici les étapes que je suis pour réaliser les miens.

1) Créer une ambiance zen

Il me semble important de réunir les meilleures conditions pour créer un tableau de visualisation. Pour cela, j’ai quelques petits rituels qui me sont personnels. Tout d’abord je choisis un endroit où je sais que je serai au calme, généralement mon bureau. Je commence par ranger la pièce pour faire le vide (dans l’espace et dans ma tête), puis j’allume mon diffuseur d’huiles essentiels ou une bougie (ou les deux). Vous pouvez également faire brûler un peu de sauge, de palo santo ou bien d’encens pour purifier l’air. Je lance ensuite une playlist de musiques calmes pour me mettre dans l’ambiance.

Je place ensuite un coussin sur le sol (j’aime être par terre pour être ancrée, mais ce n’est pas une obligation) sur lequel je m’assieds. J’ai également pour habitude d’utiliser des pierres (je les choisis en fonction des objectifs sur lesquels je veux travailler) que je dispose autour de moi.

2) Visualiser ses objectifs

Je prends ensuite plusieurs respirations profondes pour relâcher complètement et je visualise mes objectifs. J’utilise mes sens pour amplifier ces visions (petite technique de PNL) et j’essaye au maximum de me projeter dans la réalisation de ces objectifs. Je ne me contente pas de “regarder”, j’essaye vraiment de ressentir physiquement les sensations que l’atteinte de mes objectifs peut m’apporter. Je ne me fixe pas vraiment de temps, je laisse mon esprit et mon imagination faire leur oeuvre et je me laisse guider. J’ai ensuite pris pour habitude de faire un petit tirage de cartes en me servant des oracles.

3) Créer son tableau de visualisation

On passe ensuite à la partie plus créative, c’est-à-dire créer un tableau de visualisation. Le format dépend vraiment de ce dont vous disposez. Vous pouvez utiliser un tableau blanc, en liège, ou bien comme moi vous servir d’une grande feuille que vous pourrez ensuite encadrer. Je préfère cette dernière option car cela me permet de conserver mes planches, et de simplement modeler la vision qui est dans le cadre. À vous de voir !

Pour trouver des images, je me sers principalement de magazines étant donné que j’en achète tous les mois. Mes préférés sont Respire et Happinez, mais il en existe bien d’autres. Vous pouvez également vous servir d’internet et imprimer vos photos. Cela permet d’être plus spécifique. Si vous rêvez de partir en Grèce, il sera probablement plus facile d’aller sur Pinterest et de trouver des photos des lieux que vous voulez visiter par exemple. Vous pouvez également vous servir de fleurs séchées, d’objets plus personnels, il n’y a vraiment pas de limites.

Je me lance ensuite dans une séance de découpage et d’assemblage. Je commence toujours par disposer mes illustrations sur la feuille avant de les coller, pour créer quelque chose d’harmonieux. Cela me permet aussi de voir s’il y a des espaces vides ou si j’ai envie d’aller plus loin. Une fois les images collées, il ne me reste plus qu’à accrocher mon tableau. Comme vous pouvez le voir, faire un tableau de visualisation n’a rien de compliqué, c’est même plutôt fun si vous êtes de nature créative.

4) Accrocher son tableau et continuer à vivre l’expérience

Le processus ne s’arrête pas une fois le tableau finalisé et accroché ! Je vous conseille vraiment de le placer à un endroit où vous avez l’habitude de passer régulièrement. Vous pourrez ainsi prendre le temps de vous arrêter et de continuer à faire vivre votre tableau en visualisant vos objectifs. Prenez quelques minutes chaque jour pour contempler vos rêves et laisser aller votre imagination. C’est comme ça que le processus prend réellement vie et que vous pouvez l’entretenir. Essayez de faire le vide dans votre esprit avant d’entrer en visualisation.

 

 

Pourquoi les entrepreneurs ont intérêt à utiliser la visualisation ?

De l’idée à la concrétisation

S’il y a bien une chose que j’ai retenue cette année, c’est la suivante : pour passer de l’idée à la concrétisation, il faut planifier. Tant que vous n’avez pas un plan d’action concret, un rêve ou un projet auront peu de chance de se réaliser. La visualisation fait partie des premières étapes indispensables pour moi. Elles permettent d’aller beaucoup plus loin dans la définition de nos objectifs. Elle nous pousse à nous projeter, à imaginer, à pousser la réflexion le plus loin possible. Elle nous donne aussi un avant-goût de la satisfaction de réaliser nos rêves. Se projeter de cette manière permet d’ancrer nos projets, cela nous pousse à passer à l’action, à y croire. Rien n’est impossible, mais si on attend que les choses arrivent à nous, il y a peu de chances pour que ce soit le cas.

Les bienfaits de la visualisation

La visualisation a également de nombreux bienfaits. Comme la méditation, elle permet de relâcher, de prendre le temps de se détendre, d’entretenir une humeur positive. En se concentrant sur nos objectifs, les petits tracas du quotidien passent vite au second plan et il est plus simple de garder le focus sur les choses vraiment importantes. Focaliser son attention sur ce qui est agréable apporte nécessairement de la joie et du bien-être. Si l’exercice peut sembler un peu déroutant au départ, pratiqué quotidiennement il deviendra vite un jeu d’enfant (et une source de plaisir).

L’importance d’avoir une vision

La vision est extrêmement importante pour un entrepreneur. C’est ce qui le motive à construire et faire grandir son entreprise. Tous ceux qui ont eu un impact considérable sur le monde avaient une vision, une motivation précise qui les poussaient à agir. Peu importe l’échelle… Le lancement d’un nouveau produit, un gros contrat qu’on souhaite remporter, une collaboration dont on rêve, tout est possible. Il suffit simplement d’y croire, de visualiser et bien entendu… de passer à l’action.

 

J’espère que cet article vous aura donné envie de vous lancer à votre tour et de faire un tableau de visualisation. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce type d’outil en commentaire ! La prochaine fois, je vous parlerai d’une technique que j’affectionne particulièrement et qui est extrêmement efficace pour les entrepreneurs.

 

INSCRIPTION
ACCÉDER À LA MASTERCLASS

7 ÉTAPES POUR DEVENIR ASSISTANTE VIRTUELLE ET CHANGER DE VIE

MASTERCLASS GRATUITE
close-link